• Valorisation de la filière vanille.

     

           

             La vanille est le produit phare de la région et les cours sont au plus bas depuis 2004. Cela provoque un réel manque à gagner pour les petits producteurs qui dépendaient financièrement de cette culture. La vanille n’est pas nutritive et n’est donc pas consommée sur place. (98% par à l’export). A la base rémunératrice, cette production sert à financer les cultures de subsistance (maïs, riz, manioc ainsi que l’élevages) qui, au quotidien, nourrissent les familles.

     

    Valorisation de la filière vanille à Sarahandrano


    L’équitable et le solidaire sont des programmes qui ont fait leurs preuves, il était important de pouvoir inscrire la vanille de Sarahandrano dans de tels programmes. Toute une population en dépend.

    Un premier pas est fait pour la campagne vanille 2011 qui va prochainement partir à l’export.

    Les producteurs réunis dans l’association FI.S, ont produit 3203 kg de vanille verte. Cette récolte a été achetée par la société SYMRISE, qui achète la vanille au prix du marché et reverse une prime de plus de 10% à la période de soudure*.

    Valorisation de la filière vanille à Sarahandrano

    Valorisation de la filière vanille à Sarahandrano

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

                      Vanille verte sur pied et en paniers

     

     

     

    En partenariat avec la GIZ, les producteurs qui sont entrés dans ce schéma de distribution, bénéficient également d’avances en riz au mois de janvier. Ainsi ils ne sont pas obligés de vendre, à l'avance, et bas prix leur vanille. Ils remboursent en vendant leur vanille verte au prix du marché en juillet.


     

    Valorisation de la filière vanille.

                                                 Achat Vanille verte par Association

     

    L’idée est d’inciter de plus en plus de producteurs à rejoindre l’association et cette démarche afin qu’ils puissent également bénéficier de ces aides mises en place par la GIZ et SYMRISE.

    Il y a eu pour cette campagne 111 bénéficiaires qui ont produits 3203 kg.


    * La période de soudure qui à lieu de janvier à avril, est la période où le riz est en rizière, ou sur des zones fraichement brulées dans le pire des cas, et les prix du marché battent tous les records. (Il ne reste que du riz d’importation).



    En bonus, un petit court metrage qui permet de se rendre compte qu'après la fecondation et la cueillette de la vanille, il y a tout le travail de préparation...


     

     

    En parallèle à ces aides apportées aux agriculteurs sur la campagne vanille, la GIZ, intervient également avec FI.S sur des appuis au système éducatif. Ce sera le thème d’un de nos prochains post.

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :